Exposition photo du Pôle Hippolia : « Visages normands, porteurs d’innovation »

Terre de cheval par excellence, la Normandie est la première région équine française. La filière cheval normande est reconnue dans le monde entier. Terre d’élevage qui voit naître chaque année un cheval français sur deux, terre de champions qui s’illustrent dans les sports équestres et les courses, la Normandie est également une terre de recherche, d’innovation et d’accueil des entreprises industrielles et des startups.

Le Pôle Hippolia, unique pôle de compétitivité dédié à la filière équine française, réunit un réseau de près de 200 membres. Organisme national avec un cœur battant en Normandie, il soutient la recherche et l’innovation au quotidien.

Du 4 au 6 août à l’occasion du Longines Deauville Classic, le Pôle Hippolia présentera une exposition photo inédite : « Visages normands, porteurs d’innovation ».

A travers une série de photos réalisées par le photographe normand Olivier Houdart (Agence Dollar), les visiteurs pourront admirer le savoir-faire et la précision des entreprises et des organismes de recherche normands. Retrouvez les coulisses de ceux qui œuvrent chaque jour à la compétitivité de notre filière et au bien-être des hommes et des chevaux.

Square_Expo_PoleHippolia_Deauville2

Nowkey : le premier outil d’analyse vidéo

Issu d’un projet labellisé par le Pôle Hippolia, Nowkey est un outil dédié aux cavaliers pour l’analyse vidéo de leurs séances.

La startup souhaite mettre à disposition de nouveaux outils pédagogiques basés sur le traitement de l’image au service de la communauté équitante.

Filmés lors de séances d’entraînements, les cavaliers comprennent mieux leur position, ainsi que l’effet de leurs aides et la locomotion du cheval. Pour leur part, les moniteurs ont la possibilité de mettre en image leur analyse.

La plateforme vient de sortir sous son format BETA et permet aux utilisateurs de la tester avant le lancement officiel.

Pour plus d’informations : www.nowkey.fr

19511249_412069089189346_5168117577414039967_n

Retour sur la Finale du Concours Innovation Hippolia by CA Normandie

Mercredi 7 juin se tenait la finale du Concours Innovation Hippolia by CA Normandie accueillie par l’Hippodrome de Deauville Clairefontaine en ce premier jour de lancement des courses.

Les candidats finalistes composés d’Arion Concierge, Clara Fresnel et Hippoconnect ont eu l’occasion de présenter leur projet puis d’échanger avec le jury composé de Céline Couroux, référente INPI, Guillaume Loudenot représentant le Crédit Agricole et Fiona Gorin, Pôle Hippolia.

Parmi les 3 finalistes, David Maury, fondateur de la plateforme Hippoconnect, est devenu Lauréat du Concours Innovation Hippolia by CA Normandie.

Le prix a été remis par Madame la Sénatrice Loisier, en compagnie de Laurence Meunier, Présidente du Pôle Hippolia et Jérôme Guillard, Directeur Général Adjoint du Crédit Agricole Normandie.

Qu’est ce qu’Hippoconnect ? 

Hippoconnect est une plateforme de automatisée de mise en relation entre professionnels et particuliers du monde équestre.

Focus sur le Concours Innovation Hippolia by CA Normandie

Né d’un partenariat avec le Crédit Agricole Normandie et s’intégrant dans l’écosystème Horse’N Tech, le Concours Innovation Hippolia by CA Normandie est destiné aux jeunes de 18 à 30 ans sur l’ensemble du territoire français. Celui-ci vise à détecter et accompagner le développement d’idées novatrice en France, et à favoriser l’implantation de nouvelles entreprises en Normandie.

DSC_0306

La Région Normandie lance un plan pour faire de la Normandie la terre d’excellence du cheval

Communiqué de presse
Le 08/06/2017

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, a présenté aujourd’hui au Haras de Beaufour (14), la nouvelle politique régionale en faveur de la filière équine, en présence d’Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de la Côte d’Or, Présidente du groupe cheval au Sénat, Clotilde Eudier, Vice-présidente de la Région Normandie chargée de l’agriculture, de la pêche et de la forêt, de Malika Cherrière, Conseillère régionale déléguée à la politique équine et Présidente du syndicat mixte Hippolia et de Laurence Meunier, Présidente du Conseil des Chevaux de Normandie et Présidente du pôle de compétitivité Hippolia.

 

Devant les professionnels de la filière équine, Hervé Morin a annoncé l’ambition régionale : affirmer au niveau mondial la place de la Normandie comme terre d’excellence du cheval, pour conquérir de nouveaux marchés à l’international et renforcer l’attractivité de la Normandie.

 

La Région Normandie mobilise 6,6 millions d’euros (hors investissements réalisés pour le Haras du Pin) pour mettre en place une nouvelle politique, et soutenir la filière équine pour l’aider à faire face aux enjeux de demain. Elle a missionné le Conseil des Chevaux de Normandie pour organiser une large concertation des acteurs de la filière.

 

« La filière du cheval est un des éléments majeurs de l’attractivité normande. Je souhaite que le cheval en Normandie devienne incontournable en France et en Europe par la qualité des formations que peut offrir la filière et par l’importance des événements qu’elle porte. Je ne veux plus que les structures équines restent dans le flou : c’est pourquoi nous sommes inscrits dans des contractualisations triennales » déclare Hervé Morin.

 

Miser sur la formation et le renouvellement des générations

 

La Région souhaite développer des formations d’excellence et attirer des talents, notamment en coordonnant, en lien avec l’Etat, l’évolution de la carte des formations en fonction de ces besoins identifiés et apporter aux professionnels l’accompagnement financier nécessaire.  Il s’agit également de faire de l’Académie Internationale du Cheval une des portes d’entrée de la clientèle internationale. Ce projet porté par la société mère du cheval de Trot permettra de développer au Haras national du Pin un lieu dédié à l’accueil et à la formation d’adultes étrangers souhaitant développer un projet « équin ». L’objectif est de recruter chaque année 100 apprentis au sein de la filière équine, et de financer 40 à 50 places en formation continue.

Enfin, pour assurer le renouvellement et la performance des exploitations équines, la Région propose d’ouvrir à la filière équine des dispositifs de soutien à l’installation en agriculture (contrat de parrainage, fonds de garantie des fermages, dispositif impulsion-installation), et de développer la pratique sportive de l’équitation chez les normands, surtout chez les jeunes.

La Région s’est fixée comme objectif d’aider 20 projets d’installation d’exploitations agricoles équines par an (éleveurs, centres équestres, entraîneurs, écuries de concours…), et de lancer chaque année 2 pépinières jeunes entreprises fonctionnelles.

 

Accroître la compétitivité des entreprises

 

L’un des objectifs est de faire de la Normandie le fer de lance des écuries connectées. Ainsi, la Région va ouvrir chaque année le dispositif « conseil agricole économique et stratégique » à 60 exploitations équines, pour sensibiliser les professionnels à l’intégration d’outils numériques dans leur système d’exploitation.

Pour les projets où l’aide régionale représente un effet levier, elle va soutenir les investissements des professionnels, y compris les investissements immatériels liés au déploiement des nouvelles technologies et du numérique.

Les exploitations équines en voie d’engagement dans une démarche qualité éco-responsable seront financièrement accompagnées : l’objectif est l’adhésion de 15 nouvelles entreprises au label EquuRES.

 

Par ailleurs, pour positionner la filière équine française comme le leader mondial en innovation et la Normandie comme terre d’accueil des entreprises de cette filière, la Région propose, via l’ADN et le Pôle Hippolia, d’apporter un accompagnement individuel spécifique aux entreprises normandes et promouvoir l’attractivité du territoire et la prospection internationale.

 

Faire de la Normandie une référence mondiale pour l’enseignement supérieur et la recherche d’excellence au bénéfice de la filière équine

 

Dans le but de développer l’enseignement supérieur et un véritable « campus équin », la Région Normandie va ouvrir 2 nouvelles formations supérieures dans le domaine du cheval en Normandie dans les 3 ans à venir, et financer 3 projets annuels de recherche. Ainsi, il s’agit de :

  • conforter la présence de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort en Normandie en Normandie par le développement de Kinesia (unité dédiée à la recherche en physiothérapie) en partenariat avec le Département du Calvados, et par la relocalisation de la formation clinique équine,
  • développer de nouveaux projets avec ses partenaires historiques : Anses et LABEO,
  • identifier en Normandie un Mastère en management de la filière équine,
  • conforter la Licence pro existante en étudiant l’opportunité de développer des options (management, élevage, performance du cheval athlète),
  • inciter Normandie Université à développer des modules « cheval » dans d’autres champs disciplinaires (droit, socio-économie, sport…).

La Région participera à l’organisation tous les deux ans un colloque scientifique d’envergure internationale sera organisé en Normandie.

Pour faire du Centre Européen du Cheval un cluster mondialement reconnu dans les domaines de la santé et de la performance, la Région propose, conjointement avec le Département du Calvados, de renforcer la présence de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort en accélérant les projets en cours.

 

Valoriser et commercialiser les chevaux élevés en Normandie

 

Pour faire de la Normandie le plus grand marché du cheval athlète, la Région va développer sa notoriété en tant que terre d’élevage de champions, et rendre plus visible l’ensemble des actions de vente existantes (dans les secteurs du sport et des courses, en particulier avec les ventes Arqana) en les inscrivant au cœur de la stratégie de communication et d’influence de la Normandie.

Ainsi, 5 opérations commerciales seront organisées chaque année en Normandie dans le domaine du sport aboutissant à des ventes à l’export.

Les races du Percheron, du Cob Normand, de l’Âne Normand et de l’Âne du Cotentin, emblématiques de la Normandie, sont bientôt en voie d’extinction. La Région a pour projet d’intégrer ces races équines dans le cadre du projet de conservatoire régional des races normande. Il s’agit de développer des synergies entre le projet de conservatoire régional des races normandes et le centre de valorisation du Percheron, basé au Haras national du Pin, qui a vocation à s’ouvrir à la race du Cob Normand.

La Région a pour objectif d’accompagner chaque année 50 éleveurs au titre du dispositif « Primes Races menacées », et de valoriser annuellement 10 chevaux de trait dans le cadre du centre de valorisation au Haras national du Pin.

 

Développer l’attractivité du territoire, en particulier à l’international

La Région va mettre la marque « Normandie », portée par l’Agence d’Attractivité de la Normandie, au service de la filière équine normande. A ce titre, elle va accompagner chaque année 10 manifestations d’envergure internationale. En partenariat avec la Région Normandie, Deauville accueillera un CSI5* (Concours de Saut International) dès 2018.

 

Promouvoir le tourisme autour du cheval

L’ambition de la Normandie consiste à construire une offre ambitieuse, pour le grand public, en liant le cheval aux autres richesses normandes (cultures, patrimoines, gastronomie…). L’objectif est de faire de la Normandie LA destination cheval française par excellence.  La Région va donc soutenir 5 projets touristiques « autour du cheval » développés chaque année.

 

La filière équine normande en chiffres :

  • 18 000 emplois,
  • 6 500 entreprises,
  • 1,334 milliard d’euros de chiffre d’affaire annuel,
  • 4 500 élevages,
  • 44 853 licenciés Fédération Française d’Équitation,
  • 37 centres de formation aux métiers du cheval,
  • 3 sites phares (Deauville, Haras national du Pin, Pôle hippique de Saint-Lô),
  • 42 hippodromes et 254 réunions de courses par an.
  • 1 aéroport capable de faire transiter des chevaux,
  • 1 pôle de compétitivité « Hippolia »
IMG_2171

 

Retrouvez le dossier complet ICI

Retour sur la visite de Madame la Sénatrice Anne-Catherine Loisier

Le mercredi 7 et le jeudi 8 juin, la Sénatrice Anne-Catherine LOISIER, Présidente de groupe cheval au Sénat, était en Normandie, à la rencontre des professionnels de la filière équine.

A cette occasion, le Pôle Hippolia et le Conseil des chevaux de normandie ont organisé une visite d’installations normandes.
Ainsi, Madame la Sénatrice, a pu découvrir le concept d’écuries actives aux Ecuries de Lisors, l’Hippodrome De Deauville Clairefontaine, le Haras de Bouttemont, le Domaine de Belleval, le Haras du Quesnay, le Pôle international du Cheval de Deauville, Normandie Drainage et le Cirale.

Elle a également participé à la remise des prix du Concours Innovation Hippolia by CA Normandie organisée à l’Hippodrome de Deauville Clairefontaine. Cet événement était suivit d’un diner avec des startups et porteurs de projets de la filière équine normande telles que Seaver, Proximal, Edouard Barbazange, Leila Menhane et Alexia Lemahieu.

IMG_5593
 

Atelier E-Santé co-organisé par le Pôle Hippolia et le Pôle TES

Les pôles de compétitivité Hippolia et TES ont co-organisé un atelier émergence sur le thème «E-santé»

Ces ateliers sont une occasion unique d’associer la filière équine à un secteur d’activité distinct afin de dégager d’éventuels transferts de technologie, associations de savoir-faire ou simplement des échanges d’expertises.

Ainsi le 1er juin dernier, ce sont plus de 30 membres des deux pôles qui se sont retrouvés et près de 70 RDV BtoB qui ont été organisés.

 

Atelier Emergence - E-santé12042017

La sangle connectée en test dans l’Orne

Seaver, startup membre du Pôle Hippolia, a mis en démonstration sa sangle connectée (projet labellisé par le Pôle Hippolia) au Haras du Pin.

Ainsi, le cavalier professionnel Thomas Rousseau a pu tester la nouvelle technologie devant une trentaine de personnes lors de son entrainement avec une nouvelle monture.

L’ambition de l’outil est d’améliorer les entraînements de cavaliers en suivant plusieurs facteurs tels que la fréquence cardiaque et respiratoire de votre cheval, le temps de récupération, les battues et le contrat de foulée, ou encore la hauteur de saut et le tracé des parcours.

Retrouvez la sangle Seaver en pré-commande ICI

Test en vidéo

 

image4

JRE 2018: Appel à communication

Le 15 mars 2018, le FIAP de Paris accueillera la 44ème édition de la Journée de la Recherche Equine.

A cette occasion, le Pôle Hippolia en partenariat avec l’IFCE présidera la session spéciale « Cheval de précision ».

Cette journée sera également le moment de faire un point sur les travaux de recherche réalisés et leurs impacts sur la filière équine.

Les entreprises sélectionnées pourront présenter leurs travaux en 2018 grâce à un espace dédié.

JRE2018

Les membres du Pôle Hippolia renouvellent leur confiance à leur Présidente

Avec plus de 130 participants, les membres du Pôle Hippolia ont, une nouvelle fois, répondu présents ce mardi 4 avril pour la Journée annuelle Hippolia qui s’est tenue au Pavillon des Ventes d’Arqana à Deauville. Cette journée se voulait résolument orientée pour favoriser les échanges. A ce titre, plus de 400 rdv entre membres ont été organisés et les connaissances des membres ont été challengées.

Avant cela, l’Assemblée Générale du Pôle Hippolia a permis de revenir sur l’année 2016 en retraçant les événements marquants et d’ouvrir sur les projets 2017. A l’issue de ces présentations, les membres ont été invités à élire leurs nouveaux administrateurs. C’est ainsi que Laurence MEUNIER a été réélue à la tête de l’association pour un nouveau mandat de 4 ans. Eleveuse, marchande de chevaux, organisatrice de jumping, gérante d’une PME (Ecolit)… Laurence Meunier, défend avec passion la filière équine.

Elle pourra s’appuyer sur un conseil d’administration renouvelé et renforcé composé de 17 membres :

  • Collège Entreprises : Crédit Agricole Normandie, Ecolit, Equicer, Equidéclic, Equisense, Fencesweb, IMV Technologies, Lim France, Normandie Drainage
  • Collège Recherche et Formation : AFASEC Graignes, ANSES, EnVA, Labéo Frank Duncombe
  • Collège Autres organismes : Conseil départemental du Calvados, Conseil des chevaux de Normandie, Ifce

Le nouveau bureau sera élu lors du prochain conseil d’administration.

Retrouvez le communiqué de presse 

crédithippolia
 

Vous possédez ou utilisez des produits de soins pour votre cheval ?

L’observatoire Hippolia de l’utilisation des biens et services de la filière équine vous permet d’exprimer vos attentes vis-à-vis du matériel équestre afin d’aider les entreprises françaises de la filière équine à les satisfaire.

Répondre à cette enquête vous permet d’exprimer vos attentes vis-à-vis du matériel équestre afin d’aider les entreprises françaises de la filière équine à les satisfaire.

Pour participer cliquez ICI

 

soin

Découvrez les tendances de demain grâce aux résultats de notre étude sur les moyens transports d’équidés

Vous souhaitez connaitre les tendances du marché en matière de transport d’équidés ? Découvrez les résultats de l’Observatoire Hippolia !

L’objectif de l’Observatoire Hippolia est d’identifier les besoins des consommateurs afin d’aider les entreprises de la filière équine à les satisfaire.

Retrouvez ici la synthèse de cette étude pour mieux comprendre le mode de consommation des moyens de transport en France.

Besoin d’informations supplémentaires ? Contactez-nous.

Observatoire

Retour sur le Jumping International de Bordeaux

La 1 ère étape du Tour de France du Village des startups vient de se terminer au Jumping International de Bordeaux. La voici résumée en quelques chiffres clés :

  • 6 jeunes entreprises n’ayant jamais exposé au Jumping International de Bordeaux ont pu être présentées au public : Akhal, Arioneo, C&Cie, Equibao, Equimov, Seaver. De nombreux visiteurs, cavaliers internationaux, professionnels de la filière et plusieurs journalistes sont allés à leur rencontre.
  • 18 entreprises membres du Pôle Hippolia ont participé au Pass Hippolia : Akhal, Antarès Sellier France, Arioneo, Cavaletic, Cheval Liberté, C&Cie, Equimov, Equibao, Equip’horse, Equisense, Flex-on, Horseee, HorseCom, Horse Store Privé, Pénélope Store, Preppy Sport, Seaver, Vans Theault
  • + de 1800 Pass Hippolia ont été distribués pendant les 4 jours du Jumping International de Bordeaux. Pour rappel, le pass Hippolia était une action inédite organisée en partenariat avec les membres du Pôle Hippolia présents à l’événement.
    IMG_1761

Seaver lauréat de la Convention d’Affaires NormandinnoV

Seaver vient de remporter le prix BNP Paribas de la Convention d’Affaires NormandinnoV

Seaver a pour mission d’aider les cavaliers de sports équestres professionnels et amateurs à suivre et améliorer la performance et la santé de leurs chevaux.
Pour cela, Seaver conçoit et commercialise des objets connectés pour transmettre, en temps réel via une application mobile, des informations aux cavaliers,
coachs et vétérinaires.
Les technologies développées par Seaver représentent un outil d’aide complémentaire aux enseignements des entraîneurs et au contrôle des vétérinaires.

Le projet Seaver a été labellisé en 2016 par le Pôle Hippolia.

seaver seaver remporte le prix BNP Paribas

LE VILLAGE DES STARTUPS HIPPOLIA REVIENT AU JUMPING INTERNATIONAL DE BORDEAUX

Du 2 au 5 février le Village des Startups Hippolia pose ses valises au Jumping International de Bordeaux !

Lancé lors de l’édition 2015 d’Equita, le Salon du cheval de Lyon, le Village des startups Hippolia poursuit sa route pour permettre aux visiteurs d’autres régions de rencontrer les entreprises équestres de demain ! Alliant performance, prestige et convivialité, le Jumping international de Bordeaux est aujourd’hui l’un des rendez-vous phare du calendrier équestre. C’est avec plaisir et engouement que le Pôle Hippolia s’associe à cet événement et pose les valises du Village des startups Hippolia sur cette terre de compétition pour le premier rendez-vous 2017.

 

Six startups de l’aventure Village des startups Hippolia présenteront leur activité et savoir-faire aux visiteurs à Bordeaux :

AKHAL (10) – Exposant 2016 : Akhal développe de l’équipement de prévention des risques physiques chez le cheval de sport.

ARIONEO (75) – Exposant 2016 : Développement et commercialisation de solutions d’analyse de performance et de santé pour chevaux.

C&Cie (18) – Candidat 2016 : Produits de soins pour chevaux fabriqués en France, 100% naturels.

EQUIBAO (74) – Esposant 2015 : Produits de soins pour chevaux recommandés entre cavaliers, 100% fabriqués en France

EQUIMOV (75) – Exposant 2016 : Annuaire de pensions pour chevaux, location et réservation en ligne de boxes, prés et paddocks.

SEAVER (14) – Exposant 2016 : Première sangle et premier protège-sangle connectés.

 

NOUVEAUTE AU JUMPING INTERNATIONAL DE BORDEAUX : LE PASS HIPPOLIA

Bon plan ! Sur le Village des startups Hippolia, les visiteurs pourront retirer le Pass Hippolia, carte Avantages permettant de bénéficier d’offres spéciales chez les exposants du Jumping, membres du Pôle Hippolia : réductions, cadeaux, surprises, etc…

 

Télécharger le communiqué de presse

Village des startups Hippolia à Bordeaux

L’État réunit les acteurs de la filière équine pour définir une stratégie commune

Mercredi 11 janvier 2017, l’État a réuni les acteurs de la filière équine afin d’engager une réflexion visant à définir une stratégie commune pour relancer l’économie de ce secteur.

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du Budget et des Comptes publics et Thierry Braillard, secrétaire d’État chargé des Sports ont réuni mercredi 11 janvier 2017 les acteurs de la filière équine afin d’engager une réflexion visant à définir une stratégie commune pour relancer l’économie de ce secteur.

Au terme de la réunion qui vient de se tenir, et à la lumière des travaux du comité filière de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) qui ont été présentés, des pistes de réflexion ont été arrêtées et doivent être approfondies dans le cadre de trois groupes de travail :

  • le premier sur la relance de l’économie des courses, qui se concentrera sur la relance des paris et la modernisation de l’organisation de l’institution des courses.
  • le deuxième sur les perspectives financières du secteur (rentabilité et modes de financement des différentes activités).
  • enfin, le troisième groupe aura pour thème la compétitivité des entreprises et la structuration de la filière équine.

Ces travaux devront aboutir à la définition d’un contrat de filière, précisant les objectifs communs pour la filière mais aussi les engagements de chacun.

Une nouvelle réunion se tiendra en mars pour mesurer l’avancée des travaux.

 

Télécharger le communiqué de presse

Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Christian ECKERT, secrétaire d’État chargé du Budget et des Comptes publics et Thierry BRAILLARD, secrétaire d'État chargé des Sports

Le 7 Février  se tiendra l’Afterwork Sport et Numérique à Caen !

 

L’occasion idéale pour présenter vos solutions innovantes à des professionnels du sport mais également accéder à de nouveaux marchés, et développer votre activité.

5 sélectionnés auront l’occasion de présenter leur produit au cours de pitchs. Le principal critère pour participer est de développer une solution innovante pouvant permettre de : capter de nouveaux publics, fidéliser une clientèle; améliorer l’expérience des utilisateurs, licenciés, abonnés et supporters; et en lien avec le Sport 2.0,

 

Comment participer ?

  •  Envoyez une présentation courte de votre solution avant le 17 janvier par mail à afterworkbusinesscaen@gmail.com
  •  5 projets maximum seront sélectionnés pour pitcher devant les invités et entreprises présentes. Pitch = 3 minutes sans projection, vous devez être courts et percutants pour convaincre !

Ceux qui ne pourront être sélectionnés pourront participer à la rencontre en mettant en avant leur solution le jour J au sein d’un showroom et en allant rencontrer les invités lors de l’apéritif.

Programme de la soirée :

19h00 : Accueil.

19h15 – 19h45 : 5 startups présenteront des solutions innovantes.

19h45 – 21h : Apéritif convivial, échanges et réseautages, démonstrations personnalisées des projets des startups…

 

Un événement co-organisé par le Pôle Hippolia et Horse’Ntech avec NormandyFrenchTechSynergia Caen la mer, en partenariat avec le Pôle TES et la Ville de Caen.

Normandy French TechBloc weblogo_horsentech

 

 

 

 

 

 

 

 

reseau-thematique

 

 

 

 

 

Participez à la dynamique NormandyFrenchtech !

Normandy French TechLa « Normandy French Tech » s’adresse à tous ceux qui travaillent dans ou pour les start-up normandes. Les entreprises en premier lieu, mais aussi les investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, grands groupes, associations, medias, opérateurs publics, instituts de recherche… qui s’engagent pour la croissance des start-up d’une part et leur rayonnement international d’autre part.

Pour cette nouvelle année, le réseau Normandy Frenchtech déborde de nouveaux projets :

– Des partenariats avec de grandes entreprises Normandie Tech40 sont mis en place

– de nombreuses actions collectives seront ajoutées au calendrier 2017

– une nouvelle gouvernance impliquant majoritairement des entreprises.

 

3 bonnes raisons d’adhérer à Normandy Frenchtech :

1 – Rejoindre un écosystème d’entrepreneurs normands sous une marque commune : développer votre réseau, rencontrer des grands comptes et des entrepreneurs de votre territoire, accès à des événements NFT, et ….participez avec nous au rayonnement de la Normandie.

2 – Bénéficier du réseau national et international de NormandyFrenchtech :
diaspora Normande, salons sous une bannière commune et visible

3 – Accélérer votre business :
En recevant des appels à projets uniquement dédiés aux adhérents

Pour adhérer , complétez l’adhésion via le formulaire

Focus sur Horse ‘N Tech

logo_horsentech reseau-thematique

 

 

 

Créé par le Pôle Hippolia, l’écosystème Horse’N Tech a été officiellement reconnu par l’Etat en 2016 et constitue le Réseau Thématique #Sports de la French Tech.

L’écosystème Horse’N Tech vise à renforcer l’accompagnement, déjà présent en Normandie, des jeunes entreprises industrielles et de services du secteur équin, pour encore plus de performance et de croissance. L’objectif est de matérialiser un parcours de d’accompagnement autour de quatre étapes majeures : détection, création, accompagnement et commercialisation.

Seaver et Sony s’associent pour amener la technologie au service des cavaliers

Seaver, concepteur et développeur d’équipements intelligents et connectés pour les sports équestres et Sony Mobile Communications, filiale de Sony Corporation, ont établi un partenariat, lors du salon Fieracavalli qui s’est tenu à Vérone du 10 au 13 novembre dernier.

Sony apportera son expertise à Seaver pour le développement de 6 nouveaux produits connectés liés à la performance et la santé des chevaux de sports d’ici fin 2018.

Pour Zakaria Antar, co-fondateur de Seaver : « Notre mission est d’aider les cavaliers à améliorer leurs méthodes de travail et de surveiller constamment la santé de leurs chevaux. Ce partenariat va nous permettre d’accélérer notre R&D et développer de
nouveaux produits bénéfiques pour les cavaliers et leurs chevaux. »

Un beau partenariat pour la start up, membre du Pole Hippolia, qui prendra son envole en janvier 2017 pour le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas.

logoseaver