Pose de la première pierre de Kinésia

Elus, représentants de la filière, entrepreneurs, chercheurs et responsables d’établissements de formation se sont réunis le lundi 1er octobre 2018 au CIRALE pour assister à la pose de la première pierre de Kinésia en présence du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Stéphane Travert, et du Président de la Région Normandie, Hervé Morin.

Future annexe du CIRALE, Kinésia sera dédiée à la balnéothérapie et à l’établissement de protocoles de soins pour le traitement des différentes pathologies locomotrices des chevaux de sport. Ce nouveau projet, porté par Normandie Equine Vallée, vise à développer la recherche dans le domaine de la physiothérapie et de la rééducation fonctionnelle. Celui-ci s’inscrit dans la volonté d’accroître les compétences et l’expertise du CIRALE, déjà mondialement reconnu, dans le domaine des pathologies locomotrices des chevaux athlètes à la fois au plan clinique et pédagogique.

A l’occasion de cet événement, les élus ont tenu à souligner l’importance du CIRALE et, plus globalement, de la recherche et de l’innovation pour la Normandie et l’ensemble de la filière équine française. Cette expertise détenue par le CIRALE permet à la France de rayonner sur le plan international et de se positionner au premier plan dans les domaines de la recherche et de l’innovation. Les élus ont également souligné l’importance et le rôle du pôle de compétitivité Hippolia pour le territoire normand et la filière équine française. Hervé Morin, Président de la Région Normandie, a déclaré à ce sujet : « Il est pour nous central et stratégique que le Pôle de compétitivité Hippolia demeure. Ce Pôle de compétitivité est unique et il faut qu’il soit maintenu, c’est absolument capital, j’y crois ». Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a complété ces propos : « Le pôle de compétitivité Hippolia est ici à sa place et bien à sa place. Il doit continuer à pouvoir faire rayonner l’ensemble des acteurs du monde du cheval. C’est pourquoi bien évidemment, je fais partie de ceux qui souhaitent que ce pôle de compétitivité puisse continuer à demeurer, à vivre ici et à porter toutes les ambitions de la filière. »

Pose de la 1ère pierre KINESIA

Visite du député européen Jean Arthuis en Normandie dans le cadre d’une réflexion sur la filière cheval

Missionné par le Premier Ministre Edouard Philippe pour mener une réflexion sur la filière cheval, Monsieur Jean Arthuis, député européen, est venu à la rencontre des centres de recherche et des entreprises innovantes en Normandie les 23 et 24 juillet 2018.

Un premier temps d’échanges le 23 juillet 2018 en présence du Pôle Hippolia et d’entreprises industrielles de la filière équine ont permis de sensibiliser Jean Arthuis, député européen et Président de la commission des budgets du Parlement européen, à l’importance de la R&D dans la filière équine. Témoignant de leurs success stories, les entreprises présentes ont pu montrer le dynamisme du secteur industriel et de services, secteur en croissance que ce soit en nombre de création d’entreprises, d’emplois ou de références innovantes. Les entreprises ont également souligné la nécessité de pouvoir continuer à se développer dans un environnement favorable notamment dans à un cadre juridique suffisamment souple pour pouvoir innover et d’avoir accès à des structures d’appui, tel que le pôle de compétitivité, pour faciliter leurs démarches. Par la variété des échanges, Jean Arthuis a pu prendre conscience de la richesse de cet écosystème de R&D qui permet à la filière équine de briller à l’étranger.

L’immersion normande s’est notamment poursuivie le lendemain sur un site de Normandie Equine Vallée où le député a pu découvrir les installations à la pointe de la technologie du CIRALE et de l’ANSES. Les questions de clinique mais également de formation et de recherche ont ainsi pu être abordées. Les représentants du tout nouvellement créé GIS Centaure ont également pu présenter leurs savoir-faire ; une occasion pour ouvrir le débat du financement européen de l’innovation qui est malheureusement souvent peu accessible pour notre secteur d’activité.

Ces deux jours de visite ont permis au Pôle Hippolia de souligner l’importance d’inclure les activités industrielles ainsi que les services publics et privés de R&D dans la réflexion du gouvernement sur l’avenir de la filière équine. Riche de nombreuses pépites, compétences et innovations, cet écosystème participe fortement au rayonnement de la France à l’international.

Visite du député Jean Arthuis en Normandie

Signature du Groupement d’Intérêt Scientifique CENTAURE Recherche équine

Mardi 17 juillet 2018, l’ANSES, le CIRALE-EnvA, Labéo et l’Université de Caen Normandie se sont réunis pour signer officiellement le Groupement d’intérêt Scientifique CENTAURE Recherche équine.

Anciennement fédérés par la Fondation de Coopération Scientifique Hippolia (unique fondation française exclusivement consacrée à la recherche équine), les équipes de recherche de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire, de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES), du Centre d’Imagerie et de Recherche sur les Affections Locomotrices Equines (CIRALE) et de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA), de LABEO et de l’Université de Caen Normandie BIOTARGEN-UNICAEN se sont réunis mardi 17 juillet 2018 au CIRALE pour signer officiellement le Groupement d’Intérêt Scientifique CENTAURE Recherche équine.

Cette dynamique est soutenue par la ComUE Normandie Université, par la Région Normandie et le Département du Calvados ainsi que par le Pôle Hippolia et le Fonds Eperon.  L’objectif du GIS CENTAURE est de consolider l’arc déjà en place Saint-Contest/Caen/Goustranville/Deauville comme centre français de la recherche équine et d’en faire le « Normandie Equine Vallée : THE PLACE TO BE » notamment grâce à la présence de 62 chercheurs (PhD, HDR…) enseignants et assistants répartis sur 2 campus à la pointe du progrès technologique.

Etabli sur 5 ans, le plan d’action stratégique mis en place par le GIS CENTAURE vise à structurer les activités de recherche équine de ses membres, de développer des partenariats nationaux et internationaux, d’optimiser, de développer et d’exploiter au mieux les infrastructures « Normandie Equine Vallée » ainsi que promouvoir la formation des nouvelles générations de chercheurs, vétérinaires, ingénieurs et assistants ingénieurs. La valorisation scientifique et économique des résultats de recherche et une mise en application sur le terrain pour répondre aux besoins de la filière équine seront facilitées par le GIS CENTAURE. A cela s’ajoute la volonté de soutenir le rapprochement des médecines « vétérinaire équine » et « humaine », concept « one-health », pour répondre aux enjeux globaux de santé publique. Cela va de pair avec la volonté de diversifier ses thématiques de recherche sur le long terme.

Le communiqué de presse est disponible ici.

Signature GIS CENTAURE Recherche équine

Réunion de fondation du GIS CENTAURE Recherche Équine, le 17 juillet 2018 au CIRALE. De gauche à droite : Mr Fabrice Audigié (Directeur du CIRALE-EnvA), Mr Christophe Leconte (Directeur de la Recherche et de l’Innovation, UniCaen), Mr Daniel Delahaye (Vice-Président de la Commission de la Recherche, UniCaen), Mr Aymeric Hans (Directeur par intérim du Laboratoire de Pathologie équine de Dozulé, ANSES), Mme Magali Demoor (Directrice de l’Unité BIOTARGEN, UniCaen), Mr Lamri Adoui (Président de Normandie Université), Mr Guillaume Fortier (Directeur Général de LABÉO et Président du GIS CENTAURE), Mr Romuald Glowacky (Directeur Economie, Enseignement Supérieur, Tourisme, Recherche et Innovation, Région Normandie), Mme Laurence Meunier (Présidente du Pôle Hippolia), Mr Pascal Boireau (Directeur du Laboratoire de Santé Animale, Maison Alfort ANSES), Mr Romain Paillot (Responsable Axe Santé Equine, Pôle Recherche de LABÉO et Directeur du GIS CENTAURE) & Mr Jean de Chevigny (Secrétaire Général du Fonds Eperon).

Inauguration de l’extension du CIRALE à Goustranville (14)

Une centaine de personnes se sont réunies mercredi 18 juillet 2018 pour inaugurer l’extension du CIRALE à Goustranville (14).

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Jean-Léonce Dupont, Président du Département du Calvados, Christophe Degueurce, Directeur de l’Ecole national vétérinaire d’Alfort, Malika Cherrière, Présidente de Normandie Equine Vallée, Paul Essartial, Représentant du Fonds Eperon et Nadia Blin, Maire de Goustranville ont découvert ce mercredi 18 juillet 2018 la plaque inaugurale de l’extension du CIRALE.

En 1998, le site de Goustranville connait l’achèvement de sa première phase de travaux pour le bâtiment d’imagerie dédié à l’étude des pathologies locomotrices. En 2005, la deuxième phase de travaux s’achève avec l’ouverture de l’unité de médecine sportive. Alors déjà doté des technologies écographie, radiologie, scintigraphie, IRM dit debout, tapis roulant grande vitesse, endoscopie, gastroscopie, le CIRALE 2 se voit complété aujourd’hui par cette phase 3 d’une nouvelle aile au bâtiment d’imagerie existant, permettant d’accueillir une salle de consultation, une salle de chirurgie orthopédique, une salle dotée d’un IRM dit couché, une salle équipée d’un scanner et des boxes de couchage pour l’endormissement et le réveil des chevaux. Le CIRALE 3 est le premier site en France à être doté de ce type d’IRM et le premier site en Europe équipé d’un scanner pour les chevaux. Les travaux ont également permis la création d’une piste et d’une carrière permettant la réalisation d’expérimentation en condition d’effort réel. Les travaux ont été réalisés grâce au soutien de l’Etat, de la Région, du Département, du Fonds Eperon et des Fonds FEDER.

Cette nouvelle tranche de travaux n’est pas la dernière. Le Syndicat Mixte Normandie Equine Vallée (anciennement nommé Hippolia), unissant la Région Normandie et le Département du Calvados autour des projets de développement des sites de R&D équine de Goustranville et de Saint-Contest, porte également le projet Kinésia. Celui-ci vise à créer une balnéothérapie unique sur le site du CIRALE qui permettra de développer la recherche dans le domaine de la physiothérapie et de la rééducation fonctionnelle. Normandie Equine Vallée appuie aussi le projet Campus Equin, initié par Marc Gogny, ancien Directeur de l’EnvA visant à rapatrier sur le site la totalité de la formation équine de l’EnvA. Ce projet ferait du CIRALE un lieu unique au monde.

Antenne en Normandie de l’EnvA, le CIRALE est aujourd’hui mondialement reconnu pour son expertise dans le domaine des pathologies locomotrices des chevaux athlètes au plan clinique, en enseignement initial, spécialisation et formation continue. Il constitue un outil de rayonnement de la Normandie en France et de la France à l’international notamment grâce à la renommée de deux personnes clés que sont le Professeur Jean-Marie Denoix, fondateur du CIRALE et son premier directeur, et le Professeur Fabrice Audigié, Directeur actuel du CIRALE.

Inauguration de l'extension du CIRALE

Le Pôle Hippolia aux côtés de la délégation française au CHIO d’Aix-la-Chapelle

Après que le CHIO d’Aix La Chapelle ait demandé à la France d’être partenaire de l’événement en 2019, une délégation tricolore s’est rendue sur place afin d’étudier le projet.

Alors que la France venait d’être championne du monde, cette délégation pilotée par le Ministère des Sports accompagné par l’Ambassade de France, Atout France, le Cadre Noir, le Consulat, la FFE, la Garde Républicaine, l’Ifce, et le Pôle Hippolia a pu se rendre compte de l’ampleur du partenariat. Cérémonie d’ouverture et spectacles, Pavillon France dans le village exposant et animations quotidiennes, ce partenariat permettra de démontrer que la France est plus que jamais un pays du cheval. La délégation repart avec le souhait de réussir à montrer toute la diversité de la filière équine : du poney de club au cheval de Grand Prix, des chevaux de spectacle aux courses, de la formation à la recherche, de la tradition à l’innovation. Bien entendu, le Pôle Hippolia a encouragé le regroupement sous un même pavillon des entreprises françaises. La Recherche et la Formation seront également mobilisées pour faire connaître leurs savoir-faire et les régions pourront faire valoir leur typicité. Cet événement sera également l’occasion de mettre en valeur la coopération franco-allemande.

Les prochaines étapes sont de boucler le budget pour valider définitivement la participation de la France et de monter le projet pour réussir à faire rayonner la France dans cet autre pays du cheval.

Un beau challenge à relever tous ensemble, en montrant que la filière équine française peut s’unir pour révéler sa richesse.

www.chioaachen.de

Le Pôle Hippolia et la délégation française au CHIO d'Aix-la-Chapelle

Le Pôle Hippolia partenaire des Rencontres de la Cense

Tous les 2 ans, la Cense donne rendez-vous pour les Rencontres de la Cense.

En partenariat avec le Pôle Hippolia du 15 au 17 septembre, 3 journées seront dédiées à la connaissance, au savoir-faire et aux échanges.

L’événement débutera en posant la question des enjeux de l’éducation dans notre société grâce à une projection citoyenne gratuite. Celle-ci sera suivie de tables rondes avec Luc Ferry comme invité d’honneur.

Le 16 septembre, le masterclass sera l’occasion de dédier cette journée aux échanges autour des savoir-faire équestres. Des entraîneurs et des cavaliers internationaux livreront leurs secrets techniques, pour éduquer le cheval tout au long de sa vie, en développant une relation de confiance et de respect.

La dernière journée sera l’occasion de découvrir le Haras de la Cense au cours d’une porte ouverte.

 

Les rencontres de La Cense

Le Pôle Hippolia partenaire des Assises de la filière équine

Le Pôle Hippolia sera cette année encore partenaire des Assises de la filière équine.

Cette nouvelle édition se déroule à Angers le 18 octobre au sein du Centre des Congrès.

Le programme développera tout d’abord les problématiques liées à l’installation et les pré-requis pour démarrer dans les meilleures conditions. Des experts viendront exposer leurs points de vue sur cette thématique sensible, éclairée par des témoignages.

La seconde partie, sera ensuite dédiée aux nouveaux entrepreneurs et secteurs du cheval qui se sont développés récemment, tous portés par des dynamiques positives. Une dizaine d’intervenants feront part de leur savoir-faire et des motivations qui les ont conduits à innover, créer, se réinventer, dans des domaines aussi variés que l’industrie, l’élevage, la préparation des chevaux, l’événementiel, le monde des médias, la production audiovisuelle, les nouvelles technologies, la formation, etc…

Les Assises de la filière équine, ce sont :

  • une journée de débats, de tables rondes avec des intervenants experts français et européens qui vivent, analysent, lancent des pistes
  • des moments de pauses favorisant le networking
  • 500 participants

Découvrez le programme ICI

AFE-2017-BANNIERE

 

Watereen, l’arrosage raisonné des centres équestres

Watereen, membre du Pôle Hippolia, lance le premier système d’arrosage intelligent sans fil longue distance (jusqu’à 10km) en réseau privé, les données sont sécurisées, traitées et conservées localement.

Cette solution permet de réaliser des économies grâce à un logiciel d’aide à la décision conçue et fabriquée en France.

Installer, Utiliser et Contrôler son arrosage devient un jeu d’enfant.

Télécharger la plaquette 

flyer

FAIRWAY AI a développé le premier modèle mondial de valorisation des chevaux de course

Fairway AI, membre du Pôle Hippolia, est la première société de Data Science spécialisée dans l’industrie équine. Pionnier dans son domaine, Fairway AI est le leader mondial de l’évaluation de Pur-Sang.

Ce projet labellisé par le Pôle Hippolia propose des reporting sur-mesure ainsi que des estimations précises et cohérentes de la valeur des chevaux de course aux compagnies d’assurance ainsi qu’aux éleveurs, propriétaires et courtiers.

Des milliers de courses et de ventes aux enchères sont analysées chaque année grâce à des outils pointus et des algorithmes propriétaires Big Data. Ces analyses permettent de fournir des rapports pertinents et actualisés.

La société a réuni plusieurs compétences clefs spécifiques avec une équipe composée d’experts de l’industrie équine, de spécialistes du secteur financier ainsi que data-scientists bénéficiant de compétences spécifiques dans les domaines du Big Data et de l’Intelligence Artificielle.

Télécharger le communiqué de presse

 

FairwayAI

La Cense : Diplôme Universitaire Ethique, Bien-être et Droit du cheval

Dans une période d’évolution des préoccupations sociétales, des valeurs et des représentations, la responsabilité des professionnels s’élargit.

Pour comprendre les nouvelles préoccupations de demain, La Cense, membre du Pôle Hippolia, a mit en place le Diplôme Universitaire Ethique, Bien-être et Droit du cheval rattaché à l’Université Paris Descartes.

La formation se déroulant sur 12 mois est divisée en  modules de 2 jours. Diverses thématiques sont ainsi abordées telles que la relation homme / cheval, l’éthique des pratiques équestres, l’éthique des activités équestres de médiation, éthique et réglementation juridique des pratiques équestres, …

Les inscriptions sont possibles jusqu’au 30 octobre 2017

Retrouvez la description complète du diplôme universitaire

La Cense

CWD et Cirale EnvA présentent le VetLab

Le CWD-VetLab, est une association entre deux membres du Pôle Hippolia, une unité de recherche académique, le laboratoire de Biomécanique et Pathologie Locomotrice du Cheval (EnvA-CIRALE) et CWD.

POURQUOI ?

Les pathologies locomotrices sont la cause principale de limite voire d’arrêt de la carrière sportive des chevaux de sport. Elles dépendent de la discipline sportive et des modalités d’entraînement et d’utilisation des chevaux, qui sont pour certains de véritables athlètes de haut niveau. La connaissance du fonctionnement de l’appareil locomoteur et des circonstances dans lesquelles les lésions sont susceptibles d’apparaître est donc un enjeu majeur pour améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de ces affections. Pour cela, le CWD-VetLab a pour objectif d’offrir des outils permettant de quantifier objectivement les effets de facteurs extrinsèques afin d’améliorer la performance dans le respect de l’intégrité physique.

COMMENT ?

CWD-VetLab met en jeu un véritable triptyque de compétences autour de chercheurs en biomécanique, de vétérinaires cliniciens spécialistes de la pathologie locomotrice et de concepteurs produits capables de transformer les connaissances en nouveaux produits innovants, qui respecteront le principe partagé par tous les acteurs de ce Labcom : allier performance et bien-être du cheval.

Cette collaboration est basée sur le thème de l’équitation connectée, par la conception de nouveaux outils de mesure permettant :

– De développer de nouveaux produits de sellerie et de harnachement, mieux adaptés et en rupture technologique avec les produits traditionnels actuellement sur le marché
– D’utiliser ces nouveaux produits, intégrant des outils de mesure innovants et connectés, pour d’une part aider les cavaliers (et leur vétérinaire) à mieux gérer l’entraînement de leur cheval, et d’autre part faire avancer les connaissances scientifiques grâce à un recueil de données à large échelle, jamais envisagé jusqu’alors.

AVEC QUI ?

– Laurent Duray, à la tête de CWD
– Pauline Martin, Docteur en Biomécanique, responsable du service R&D de CWD et co-directeur du CWD-VetLab
– Henry Chateau, professeur en anatomie du cheval, chef du département des sciences biologiques et pharmaceutiques à l’EnvA et co-directeur du CWD-VetLab
– Fabrice Audigie, professeur en imagerie et pathologie locomotrice équines (EnvA-CIRALE) et directeur du Cirale
– Jean-Marie Denoix, professeur en imagerie et pathologie locomotrice équines (EnvA-CIRALE), et directeur adjoint du CIRALE
– Sandrine Jacquet Guibon, clinicienne et ingénieure de recherche en pathologie locomotrice (EnvA-CIRALE) et responsable du secteur de recherche du CIRALE
– Laurence Cheze, professeur en biomécanique, laboratoire de biomécanique et mécanique des chocs, université Claude Bernard Lyon 1
– Kevin Staut, cavalier professionnel

CWD-VetLab2

L’EnvA inscrite dans le premier classement spécifique aux Sciences Vétérinaires de Shanghaï

L’EnvA (Ecole nationale vétérinaire d’Alfort),établissement d’enseignement supérieur et de recherche, vient d’être inscrite dans le premier classement spécifique aux Sciences Vétérinaires de Shanghaï.

Cette organisation indépendante a publié son classement annuel des meilleures universités et des meilleurs centres de recherche. Ainsi, l’Enva est classé 49ème établissement derrière l’Université de Ghent (BEL), l’Université d’Utrecht (NL) et The Royal Veterinary College (UK) qui se partagent le podium.

L’EnvA est le seul établissement français dans le top 50 de cette catégorie.

Selon Fabrice Audigier, Directeur du Cirale : « Après le renouvellement de l’accréditation européenne de l’EnvA, une seconde excellente nouvelle qui montre le dynamisme actuel de notre école ».

Professeur Christophe Degueurce, Directeur de l’EnvA souhaite remercier « les personnels, étudiants, chercheurs et enseignants-chercheurs dont les travaux ont permis cette reconnaissance, ainsi que nos partenaires stratégiques qui nous aident à porter la politique scientifique de l’EnvA ».

Alfort-Shanghai05

Lancement de la plateforme Equipeer !

Plateforme internet française collaborative, Equipeer, membre du Pôle Hippolia a pour objectif la mise en relation de particuliers ou de professionnels pour la location de matériels liés à l’équitation, les services ainsi que la location de chevaux de sport et de loisir.

La location se pratiquant déjà sur certains types de matériels, la startup l’a étendue à toutes les disciplines et à toute la filière équine et regroupée sur un seul site. Ainsi 25 catégories différentes sont proposées aux utilisateurs ainsi qu’une centaine de sous-catégories dont une catégorie pour la location de matériel de pratique Handi-cheval.

Les outils mis à disposition pour les utilisateurs de la plateforme sont :

  • Dispositif d’aide de l’estimation du prix de location et de caution
  • Mise à disposition de contrats types rédigés par des avocats (un pour le matériel, un pour les équidés)
  • Système de paiement sécurisé en ligne

Le dépôt d’annonces est gratuit aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers.

Découvrez les premières retombées presses

 

annonce 3

CWD lance la IJump au Jumping International de La Baule

A l’occasion du Jumping International de La Baule le weekend dernier, CWD a lancé la première selle connectée au monde lors de sa conférence de presse.

Nicolas Deseuzes à d’ailleurs eu l’occasion de tester la IJump sur le Derby de La Baule. Il a ainsi pu bénéficier de la performance de l’innovation pour analyser son parcours grâce à des données telles que la vitesse de galop, la qualité de l’abord, la symétrie de saut et la qualité de reprise après l’obstacle.

La IJump est issue d’un projet labellisé et accompagné par le Pôle Hippolia depuis 2015.

Après 4 années de développement les 100 premières selles sont dès à présent disponibles à la location pour vous accompagner dans l’entrainement de votre cheval.

IMG_5232

 

 

Découvrez les métiers de la filière équine

Le 18 mai prochain, la Cité des métiers accueillera en partenariat avec équi-ressources tous les passionnés du cheval.

Des organismes de formations et professionnels de la filière se feront un plaisir de vous informer sur les métiers : cavalier, palefrenier, groom, maréchal, sellier, chargé de projet, commercial, vétérinaire, ostéopathe… et son offre de formation très diversifiée : du CAP agricole au Mastère !

Le public attendu sera principalement constitué de scolaires, de demandeurs d’emploi et de personnes en recherche d’une nouvelle orientation professionnelle.

Trois espaces à disposition :

– Un espace conférence avec des interventions proposées par des organismes de formation, des professionnels ainsi que des étudiants.

– Un espace d’animation où ils auront la possibilité de découvrir les métiers autour du cheval.

– Un espace formation avec des stands afin de permettre aux établissements de présenter leur offre.

 

A retenir :

– Date : le 18 mai 2017 de 13h30 à 17h00

– Lieu : Cité des Métiers, Pôle régional des Savoirs, 115 Bd de l’Europe à Rouen

– Organisé par équi-ressources en partenariat avec la Cité des métiers de Rouen

 

Pour en savoir plus : http://www.citedesmetiershautenormandie.fr/content/les-metiers-de-la-filiere-equine

http://www.equiressources.fr/actualites-details.aspx

Cité des metiers / equi-ressources
 

My Horse Family fête ses 1 ans d’activité !

Il y a tout juste un an, Romain Lévy créa My Horse Family, la première plateforme d’élevage collaboratif de chevaux. Ancien jockey amateur, fils d’un entraîneur et d’une éleveuse passionnés, il a baigné depuis sa naissance dans le monde du cheval. Conscient des difficultés actuelles que connaît ce milieu, et notamment l’élevage, il s’est demandé comment redynamiser ce secteur d’activité.
Plus généralement, il s’est rendu compte que deux obstacles perduraient dans la filière équine : le prix et l’accessibilité à ce milieu.
Lors de son stage de fin d’études à l’IAE de Montpellier, en Avril 2014, il se lança dans le bain. Son idée ? Trouver un moyen de financer les professionnels du cheval et permettre l’accès au grand public à ce milieu.

Un concept innovant

L’élevage collaboratif est un procédé original et rassembleur, qui vise à démocratiser l’accès au monde du cheval. Via le principe du financement participatif (crowfunding), les professionnels de l’élevage et les particuliers sont rassemblés autour d’un projet commun : la naissance d’un poulain. Les projets sont tous sélectionnés en amont selon des critères précis. Ceux-ci allant de l’évaluation du coût total de l’élevage d’un poulain à l’aspect purement collaboratif de l’éleveur. Les fonds collectés servent à financer l’élevage : alimentation, vétérinaire, valorisation…etc. Ils permettent aux éleveurs de bénéficier d’une trésorerie directe, et ainsi élever leurs poulains dans de bonnes conditions tout en investissant dans leur activité.

My Horse Family est devenu membre du Pôle Hippolia en 2016, et reconnu acteur innovant de la filière équine. En Octobre, l’équipe a tenu un stand à la Foire internationale de Montpellier, accélérant fortement l’activité de l’entreprise. Ceci lui a permis d’accroître sa notoriété, d’échanger avec le public et de vendre des parts sur certains projets d’élevage.
En Février 2017, le « 1er Tour de France de l’élevage collaboratif » est lancé, dont les différentes étapes ont permis aux éleveurs et à l’équipe de My Horse Family de partager des moments forts avec les participants.

Communiqué de presse disponible ICI

Pour en savoir plus sur l’élevage collaboratif téléchargez la fiche ICI

 

My Horse Family

France Galop et Arioneo signent un partenariat exclusif !

Le 7 mars 2017, France Galop, société mère des courses de galop en France et Arioneo, startup membre du Pôle Hippolia spécialisée dans les objets connectés et le Big Data dédiée à la santé et la performance du cheval athlète, ont signé un contrat de partenariat exclusif. Arioneo, au travers de sa technologie Equimetre, issue d’un projet labellisé par le Pôle Hippolia, et son application permet ainsi à France Galop de digitaliser ses services dédiés aux entraîneurs et aux propriétaires.

Le digital au coeur du partenariat
Dans le cadre de l’accord, 4 grands domaines ont été définis :
• La mise à disposition de services digitaux aux entraîneurs et propriétaires de chevaux de course au galop.
• La mise à disposition aux entraîneurs d’outils de mesure de performances et de santé de chevaux de course.
• La compréhension et l’analyse des performances des chevaux en course et à l’entraînement.
• La promotion de services innovants pour la filière auprès de ses différents acteurs.

Deux acteurs engagés pour moderniser la filière hippique
Avec une mise sur le marché prévue pour le 2nd semestre 2017, Equimetre, le premier produit de la Gamme Performance d’Arioneo, guidera au quotidien les entraîneurs dans l’optimisation de la performance de leurs chevaux de course. À ce jour, la solution est déjà en test chez plusieurs entraîneurs à Chantilly, l’un des trois centres d’entraînement de France Galop. Grâce à son entourage de vétérinaires expérimentés et de docteurs en biomécanique, l’expertise acquise par la jeune pousse assure la précision et l’efficacité des algorithmes dans l’analyse en temps réel de l’activité physique et physiologique du cheval athlète.

France Galop est au cœur d’une filière générant plus de 70 000 emplois directs. Ce secteur d’experts rassemble près de 4 600 propriétaires et plus de 500 entraîneurs. Il compte également près de 74 000 chevaux au départ d’une course chaque année. En pleine phase de modernisation et digitalisation de sa relation clients, le partenariat Arioneo/France Galop s’intègre dans la continuité des actions menées et donnera naissance au déploiement de deux services distincts complets et sur-mesure grâce à Equimetre auprès des :
• Entraîneurs : ils pourront récupérer les données physiologiques et sportives des chevaux pendant les entraînements. (suivi de l’état de forme, suivi des indicateurs de la locomotion, temps intermédiaires, aptitudes aux conditions extérieures, comparaison de leurs chevaux, détection des pathologies…)
• Propriétaires : ils pourront recevoir des rapports envoyés par l’entraîneur via une application simple et intuitive (ressenti, notes vocales, photos, vidéos, futurs engagements, récapitulatifs des courses courues…)

Communiqué de presse disponible ICI

Arioneo signe un partenariat avec France Galop

Porte ouverte à la MFR de Vimoutiers

Vous recherchez une formation dans le secteur équin ?

La MFR de Vimoutiers ouvre ses portes le dimanche 5 mars de 10h à 17h pour vous présenter les formations.

Que ce soit dans le secteur de l’élevage, des courses, de l’entrainement ou l’équitation, les formations proposées sont au plus près de la filière par un apprentissage en alternance.

MFR Vimoutiers Portes ouverts

Le site internet Equiressources fait peau neuve !

Plus design, plus dynamique, plus innovant, le nouveau site Equi-ressources est en ligne.

Créé en 2007 à l’initiative du Pôle Hippolia, Equi-ressources est une plateforme regroupant une multitude de services d’aide à l’emploi au seind e la filière équine. Grâce à son nouveau site, vous pourrez recruter, postuler, vous informer sur les dernières formations, et analyser les tendances de l’emploi et de la formation en toute simplicité.

Pour visiter le site : ICI

Un nouveau site internet pour Equi-ressources
 

Freejump lance sa première botte conçue pour les femmes

12 ans après sa première collection de chaussures et chaps mise au point avec Ludger Beerbaum, Freejump, membre du Pôle Hippolia, révolutionne encore les produits équestres et concentre tout son savoir-faire du chaussant sur la première botte Freejump conçue exclusivement pour les femmes.

L’expertise de Freejump et son approche innovante, associées à la vision esthétique de Pininfarina ont donné lieu à une nouvelle collection d’exception. Excellence, style et performance façonnent ces équipements équestres.

 

Pourquoi Pininfarina ?

 

Pininfarina design est une histoire de gentleman, de challenges et de savoir-faire artisanal qui se révèlent par leur capacité à donner vie à des concepts aux lignes élégantes et intemporelles.
Aujourd’hui, la marque Pininfarina représente une icône d’excellence, de design d’avant-garde et de performance et l’extraordinaire histoire familiale fait de Pininfarina une une marque unique dans le monde.

2 années de recherche et développement ont été nécessaires à la création de Foxy, pendant lesquelles Pénélope LEPRÉVOST, championne olympique en titre a contribué à l’élaboration et la validation d’une botte sans concession.

« Notre passion pour les chevaux et la compétition équestre de haut niveau nous amène à développer des produits exclusifs au service des cavaliers. Nous ne pouvions que nous retrouver dans les valeurs d’excellence de Pininfarina et sommes vraiment très fiers et enthousiastes de présenter aujourd’hui cette première collection « Leading Edge Products » ». Yann Dubourg – Freejump

 

Télécharger le communiqué de presse

freejump