Retour sur le congrès de l’Institut du Droit Equin, co-organisé par le Pôle Hippolia

Le 24ème congrès de l’Institut du Droit Equin consacré aux enjeux juridiques liés aux nouvelles technologies dans la filière équine a réuni 100 personnes à l’Hippodrome d’Auteuil le 25 octobre 2018.

Après une introduction par le Pôle Hippolia présentant un état des lieux des solutions existantes dans la filière équine, différentes conférences autour de la thématique « Cheval et nouvelles technologies : mode d’emploi à l’attention des concepteurs et utilisateurs » ont animé la première partie de la journée et ont permis à plusieurs membres du Pôle Hippolia d’intervenir en tant qu’expert. Dans la catégorie « objets connectés », Arioneo (solution de mesure et d’optimisation de la performance équine) et Horsicar (plateforme dédiée au transport) ont présenté chacun leur solution et abordé les problématiques juridiques qui en découlent (protection des données, sécurité, dépôt de brevet, etc.). Gérard Majourau, Directeur des affaires juridiques à l’Ifce a ensuite pris la parole dans la partie « Expert et juriste » pour compléter les dires des précédents intervenants.

Le déjeuner a ensuite laissé place à la thématique « Online et impact juridique sur la filière équine » dans laquelle l’Agence Fences Web est intervenue et a témoigné sur les spécificités juridiques liées à la vente de chevaux en ligne. Cette partie, abordant également l’utilisation des images, a permis à la Fédération Française d’Equitation, au Centre de droit et d’économie du sport et à plusieurs avocats d’apporter leur expertise sur le sujet.

Pour terminer, une table ronde animée par le Pôle Hippolia sur la thématique générale du congrès a permis d’ouvrir les échanges sur différents sujets. Sur les 5 invités figuraient 4 membres du Pôle Hippolia représentant 3 secteurs d’activité différents : CWD, selle connectée, Képhyre, objet connecté pour la sécurité du cheval et du cavalier, Cheval Energy, plateforme e-commerce santé et soins du cheval et Equ’Hip Avocat, spécialiste de la filière équine.

Cette journée a été l’occasion pour les membres du Pôle Hippolia, venus en tant qu’intervenants ou participants, de soulever des questions et d’échanger avec des avocats et des juristes spécialisés sur des problématiques auxquelles sont aujourd’hui confrontées les entreprises industrielles et de services.

24ème congrès de l'IDE co-organisé par le Pôle Hippolia

Ekico présente au plus grand rassemblement européen de vétérinaires équins

Ekico, startup normande lancée en 2016, était présente au BEVA – British Equine Veterinary Association Congress du 12 au 15 septembre 2018 à Birmingham pour présenter sa guêtre intelligente.

L’équipe de la startup Ekico a choisi la Normandie pour développer sa guêtre d’équitation équipée de capteurs intelligents permettant d’évaluer les charges appliquées sur les jambes des chevaux, projet labellisé par le Pôle Hippolia en 2016. Hébergée chez Normandie Incubation, cette jeune pousse a bénéficié de l’écosystème local dynamique pour développer son projet et mener des recherches scientifiques concluantes à l’échelle européenne.

Le BEVA Congress, un des plus importants congrès européen reconnu du milieu vétérinaire, a permis à Ekico de tenir sa première exposition dans des conditions optimales puisque 1200 vétérinaires et soignants étaient présents. La solution de monitoring de la locomotion du cheval proposée par Ekico est soutenue par le Professeur Roger Smith du Royal Veterinary College de Londres, le Professeur Jean-Michel Vandeweerd de l’Université de Namur et du Docteur François Bagaïni convaincus de l’intérêt de cette intelligence artificielle dans les futurs examens locomoteurs du cheval et a reçu un bon accueil des professionnels.

https://ekico.fr

Ekico au BEVA Congress

Congrès Lab To Field : « Les concentrés de demain pour chevaux : quelle place pour les fibres alimentaires ? »

Lab To Field organise, les 27 et 28 novembre prochains, une nouvelle édition du congrès dédié à l’alimentation équine au Centre Européen des Sciences et du Goût à Dijon.

Entreprise spécialiste de la recherche sur les relations entre alimentation, santé et performance chez le cheval, Lab To Field organise en fin d’année un nouveau rendez-vous pour les professionnels de l’alimentation et de la santé équine pour aborder le thème des concentrés de demain et questionner la place des fibres alimentaires.

Ce congrès a vocation à faciliter l’accès aux connaissances scientifiques actuelles sur le thème des fibres alimentaires comme vecteur de santé, de bien-être et de performance des chevaux et d’offrir des conseils et des clés de progression pour le développement de produits. Des experts internationaux viendront témoigner de l’importance de l’incorporation des fibres dans les concentrés et présenter leurs thématiques de recherche au travers de conférences et d’ateliers techniques.

Pour en savoir plus : http://www.congres-ltf.fr

Congrès Lab To Field - 27-28 novembre 2018 Les concentrés de demain pour chevaux : quelle place pour les fibres alimentaires ?